L’économie pour le bien commun

Tous les êtres humains, quelle que soit leur origine, devraient pouvoir vivre pleinement leur vie tout en maintenant le lien social essentiel à leur bien-être et à leur sérénité.

Les nouveaux rythmes de la vie contemporaine conduisent malheureusement à un affaiblissement des liens familiaux et sociaux et à un nombre croissant de personnes vulnérables isolées, la pauvreté aggravant ce phénomène en augmentant le niveau élevé de pauvreté dans le monde.

La situation actuelle est alarmante : au Burundi, une personne sur dix souffre ou vit mieux dans la précarité et l’isolement. Parmi ceux-ci, la majorité sont dans un état de «mort sociale», privés de liens et des plaisirs simples et essentiels de la vie.